Charpente traditionnelle ou moderne : quelle est la plus avantageuse ?

Charpente traditionnelle ou moderne : quelle est la plus avantageuse ?

On construit une maison pour qu’elle dure. On choisit de fonder son foyer pour que les descendants en profitent. Mais une maison n’est pas une société. Elle ne génère pas de profit. Il faut donc savoir choisir les matériaux qui sont en même temps économiques et durables. Les éléments les plus importants sont le toit, les murs et les fondations. Le toit doit être robuste, parce qu’il a à supporter les intempéries. Il doit aussi être esthétique, parce qu’il reflète l’image du foyer qui y vit. La charpente est la partie qui tient le toit debout.

La beauté de la charpente traditionnelle

Une charpente traditionnelle possède un charme inégalable. Elle est faite en gros bois. Ce dernier est réellement mis en valeur. Ce qui donne à l’ensemble une impression de chaleur et de confort. Les poutres sont apparentes. De nos jours, cette touche d’authenticité est très recherchée. Elle permet la pose de tous les types de toitures. La question ne se pose plus quant à sa solidité. Le gros bois utilisé garantit en lui-même la durée du toit. Par ailleurs, la charpente traditionnelle permet l’installation des combles. Généralement, les pièces de bois sont posées de manière à laisser un espace au sol. Quelques rares poutres viennent s’attacher au sol. De ce fait, s’il y a suffisamment de hauteur, les combles peuvent être aménagés en chambre. La pose d’une charpente traditionnelle nécessite l’intervention d’artisans expérimentés, car il y a des normes à respecter. Cette exigence limite les risques de sinistres. La charpente traditionnelle est écologique, d’une certaine manière. Les artisans choisissent du bois de la région. Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, la charpente traditionnelle résiste bien aux incendies. Cette charpente peut désormais être fabriquée en kit dans les ateliers, pour en faciliter la pose.

La praticité de la charpente moderne

La charpente industrielle est celle qu’on retrouve le plus dans les maisons individuelles. Déjà parce qu’elle est la plus économique. Elle n’est pas composée intégralement de bois. Ce qui fait que sa pose est plus facile, et qu’elle est moins lourde que la charpente traditionnelle. Les pièces de bois utilisées sont de faible épaisseur, et elles sont reliées par des connecteurs métalliques. L’assemblage est facilité. Le bois est traité dès la conception dans les usines. Ces économies faites sur la main d’œuvre et le transport se répercutent de manière positive sur le coût général de la charpente industrielle. La faible densité du bois utilisé fait qu’il en faut une assez grande quantité. La charpente va donc occuper tout l’espace qui se trouve sous la toiture. Pour compenser, la fermette en bois permet l’installation d’une toiture plate. L’espace perdu en comble aménagé sera gagné en terrasse sur le toit. Cette forme est plus moderne et plus pratique. La toiture plate évite les problèmes de fuites qu’ont généralement les toitures en pente. En plus cela donne un design moderne à la maison. On reproche souvent à la charpente industrielle d’être peu résistante au feu. Cet inconvénient peut être gommé par l’application de produits protecteurs. Ces produits protègent le bois en cas d’incendie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *