Comment rajeunir une maison centenaire

Comment rajeunir une maison centenaire

Comment rajeunir une maison centenaire

Rajeunir une maison centenaire est une chose particulièrement délicate. Étant très vieux, la manipulation des matériaux ou le simple fait de vivre à l’intérieur peut constituer un danger. De fait, il faut nécessairement faire appel à un professionnel pour cibler les rénovations. Ceci étant dit, quelques passages de pinceaux bien qu’utiles ne peuvent pas fondamentalement donner un coup de jeune à votre vieille maison. Donc au risque de ne pas dénaturer votre maison tout en la rendant plus sécuritaire et moderne, voici quelques types de rénovations que vous pourriez bien sûr entamer avec bien sûr votre entrepreneur.

Je suis bricoleur alors pourquoi faire appel à un professionnel ?

Les maisons centenaires ne sont généralement pas faites avec les mêmes matériaux que celles contemporaines. De ce fait, elles ne font pas appel aux mêmes techniques de rénovation qu’on a l’habitude de se confronter. À cela, s’ajoute que la plupart du temps, on cherche à conserver le style et les matériaux d’origine de sorte à ne pas dénaturer la maison. Ces matériaux étant toutefois très vielles peuvent se fragilisés au fil d’années. Il peut donc être dangereux de procéder, soit même, à la rénovation d’où la nécessité de faire appel à un professionnel.

Quelle rénovation pour rajeunir une maison centenaire ?

Les vieilles maisons n’ont pas souvent une bonne entrée de lumière qui est pourtant quasi essentielle dans la nouvelle construction. Ceci étant, vous pouvez peut être opté pour de plus grands volets ou portes-fenêtres afin de rendre les pièces moins lugubres. Si cela n’est pas suffisant, une verrière au toit fera surement l’affaire. Mais pour cette option, il faut bien veiller à ce que la charpente soit suffisamment résistante et encore une fois à ne pas dénaturer la maison. Ce sera une bonne idée de veiller donc à ce que ce changement soit le moins visible de l’extérieur.

Gagnez de l’espace

Si vous vous sentez trop à l’étroit à l’intérieur de cette maison centenaire, pourquoi ne pas abattre quelques murs. Vous pouvez facilement agrandir le salon. Vous passeriez ainsi de l’esthétique sévère du style jacobin à quelque chose de plus aéré, de plus doux, voire de plus ludique. Procédez de même pour la cuisine et la salle à manger qui paraîtra bien plus spacieuse.

La question de la charpente

La charpente n’est pas à négliger dans ce type de maison Lanaudière. Elle est généralement entièrement faite de bois pouvant se fragiliser après cent automnes, hivers, printemps et étés. Elle peut pourrir sans que vous vous en rendiez compte. Elle peut donc être remplacée ou même renforcer, sur conseils de votre expert.

La modernisation des installations

Le froid se faisant de plus en plus sentir, vous avez bien raison de penser à l’isolation et au chauffage pour une maison centenaire. Vous prouvez ici procéder à l’isolation des murs, de la toiture ou en passant par les revêtements extérieurs. Pour ce qui est du chauffage, les poêles en bois sont l’idéal. Vous pouvez aussi opter pour le chauffage électrique. Au passage, pensez à la modernisation du circuit électrique et de la plomberie d’avant 1950 où les tuyaux en fonte ou en acier ont une durée de vie allant de 40 à 50 ans.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *