Comment trouver un artisan carreleur professionnel ?

Comment trouver un artisan carreleur professionnel ?

Poser le carrelage est un art qui nécessite un savoir-faire ainsi qu’une maîtrise de qualité. Si vous vous apprêtez à lancer des travaux chez vous, n’oubliez pas de faire appel à un carreleur 91. Celui-ci se chargera de la préparation et de la pose du carrelage. Seulement, pas facile de trouver LE professionnel qu’il vous faut tout près de chez vous.

Poser le carrelage est un art qui nécessite un savoir-faire ainsi qu’une maîtrise de qualité. Si vous vous apprêtez à lancer des travaux chez vous, n’oubliez pas de faire appel à un carreleur 91. Celui-ci se chargera de la préparation et de la pose du carrelage. Seulement, pas facile de trouver LE professionnel qu’il vous faut tout près de chez vous.

Carreleur : les caractéristiques du métier

Les rôles attribués à un carreleur professionnel

Le carreleur intervient d’abord en tant que conseiller. Il convient d’être appuyé par l’avis d’un professionnel sur les carrelages disponibles et leurs particularités afin d’assurer la compatibilité technique et esthétique des carreaux avec la pièce à revêtir. Les conseils pourront donc se porter sur la spécificité de la pièce (cuisine, salon, salle de bain), la superficie de la surface à carreler, la disponibilité en lumière, etc. Les dimensions des carreaux dépendent, par exemple, de celles de la pièce. La texture des carreaux sera fonction de la future utilisation de la pièce, etc.

Les cas qui nécessitent un carreleur professionnel sont également les réalisations personnalisées ou le sur mesure. Il réalise, soit les commandes du client, soit ses recommandations par l’intermédiaire d’un architecte.

Certains carreleurs sont parfois menés à exécuter des représentations artistiques. C’est le cas des carreleurs mosaïstes.

Les qualités que doit avoir un carreleur professionnel

Le carreleur 91 est avant tout un travailleur. C’est un ouvrier de précision qui est dynamique. Il doit, en mesurant et en estimant la grandeur d’une pièce, connaître les besoins nécessaires à la réalisation comme le nombre de carreaux ainsi que les découpages requis. Il doit aussi, par exemple, veiller aux symétries des carreaux par rapport aux autres éléments de la pièce.

De par les évaluations et mesures, le carreleur doit être apte à proposer des alternatives sur les devis et estimation. Le devis concerne, entre autres, la quantité des matériaux et des matériels nécessaires, les types de carreaux, les coûts de chaque poste de dépenses (achats de matériaux, location de matériels, coût de la main d’œuvre, etc.), les conditions de réalisation de la prestation (échéance de réalisation, date de début des travaux, avances sur les coûts de la prestation, etc.), etc.

Comment trouver un carreleur professionnel

Utilisez internet pour trouver un artisan carreleur

Les annuaires en ligne apportent une solution facile pratique à cette problématique. Grâce à un moteur de recherche, il vous permet de trouver les carreleur 91  en fonction de votre localisation. Il suffit en effet de saisir votre code postal ou le nom de votre ville dans un champ spécifique, et vous pouvez accéder à une liste de carreleurs près de chez vous !

D’autre part, le web renferme d’autres mines d’informations, et une simple recherche sur Google avec le mots clés “carreleur” et le nom de votre ville peut vous permettre de trouver les contacts dont vous avez besoin.

Exemple : carreleur 91

Sur certains sites, les avis et les notes données par d’anciens clients peuvent vous permettre d’aiguiller votre choix.

Vous pouvez accéder sur internet à des comparateurs de prestataires. Grâce à leurs différents outils, ces derniers vous permettent d’établir une comparaison entre les différents professionnels. Certains spécialistes vous proposent un formulaire à remplir, où vous décrirez votre projet. Une fois envoyé, vous recevrez par la suite une réponse contenant des devis comparatifs,  ces derniers étant gratuits. Ainsi, vous pourrez comparer en toute tranquillité.

Comptez sur votre entourage

Outre internet, vous pouvez également utiliser un outil de recherche ancestral et qui ne manque pas d’efficacité : le bouche à oreille. N’hésitez pas à mobiliser tous les contacts de votre carnet d’adresse : voisinage, famille, collègues de travail, amis… Les autres artisans, tels que les plombiers, peuvent également vous fournir quelques pistes car les professionnels du domaine se connaissent et leurs métiers sont complémentaires.

Comment choisir un bon artisan ?

Une fois devant une liste de carreleurs, vous hésitez sur l’artisan à choisir. Tout d’abord, en lançant votre projet, pensez à faire appel à plusieurs carreleurs pour qu’ils vous fassent des devis. Ainsi, vous pourrez comparer les prix, tout comme la qualité de service.

Voici les principaux critères qu’un bon carreleur doit remplir :

  • Il doit connaître toutes les normes de la qualité du métier
  • Il doit pouvoir vous proposer plusieurs types de pose dans le but de vous faire découvrir toutes les options possibles pour votre carrelage
  • Il doit avoir une connaissance parfaite des matériaux et des colles qu’il va employer
  • Le devis fourni par le professionnel doit être précis pour que vous puissiez vous décider à lancer les travaux ou non

Les critères de prix de carrelage

 

Matériaux de fabrication des carreaux

Les caractéristiques des carreaux déterminant son adaptabilité à une paroi, mur intérieur rieur ou non, à forte ou faible sollicitation, exposée ou non à l’humidité, viennent des matériaux qui les constituent et parfois de leur mode de fabrication. A ce, propos on distingue plusieurs types.

Les carreaux en céramique

Ils sont à base d’argile à laquelle est ajouté de la terre (cas des carreaux en terre cuite). Ils sont aussi composés d’autres constituants comme le quartz et le feldspath et du kaolin, qui sont des adjuvants permettant au support (appelé aussi biscuit) de recevoir les émaux dans les meilleures conditions. Parmi les carreaux céramiques, il y a :

    • Le grès de cérame émaillé ou non émaillé (pleine masse) et le grès étiré de même composition que le grès cérame, mais diffèrent par sa texture plus grossière lui conférant un aspect rustique.
    • La céramique en terre cuite est fabriquée à partir de l’argile naturelle brute, de cuisson à basse température. Les tomettes les plus prisées sont celles en terre cuite.
  • La faïence, quant à elle, est fabriquée avec de l’argile plus raffinée. Colorée et émaillée, cuite souvent en bi-cuisson, donc plus fragile que le grès cérame, mais plus décorative. Les carreaux en terre cuite ne sont pas conseillés pour l’extérieur.

Les carreaux en ciment

Les carreaux en ciment sont fabriqués avec des ciments colorés, sans cuisson, mais comprimés avec une presse hydraulique. À motifs et non complètement unis, plusieurs carreaux sont souvent nécessaires pour faire ressortir le motif désiré.

Les carreaux en pierres naturelles

Pour ce type, cinq matériaux sont les plus utilisés pour faire du carreau. Selon leur dureté, grâce à l’origine de la roche, on peut le classer en commençant par le granit (roche magmatique) puis le marbre (roche métamorphique), ensuite l’ardoise (roche métamorphique d’origine sédimentaire) et celles, d’origine sédimentaire chimique, le travertin et sédimentaire organique, la pierre calcaire.

En plus de leur dureté, le granit est non poreux et antidérapant, tandis que le quartz qui s’adapte très bien au polissage est de porosité élevée. L’ardoise est peu poreuse et ingélive. Le travertin et la pierre calcaires, poreux et sensibles à la pollution sont peu recommandés pour l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *