Poêles à granulés : Le système de chauffage préféré des foyers français

Poêles à granulés : Le système de chauffage préféré des foyers français

Poêles à granulés : Le système de chauffage préféré des foyers français

De plus en plus departiculiers adoptent le poêle à granulés. D’après les chiffres publiés par l’association des professionnels de la filière du granulés bois, l’installation du poêle à pellets est effective dans près de 700000 ménages en France. Plusieurs raisons justifient ce développement. Parmi elles, le fait que ce type de poêle soit moins cher, et qu’il permette aussi de réaliser une économie d’énergie considérable. A ces facteurs, s’ajoutent d’autres éléments non moins importants.

Vers une généralisation du poêle à granulés de bois

S’il est encore trop tôt pour l’affirmer sans risque de se tromper, il faut dire qu’au fil du temps, le poêle à granulés est devenu le système de chauffage préféré des Français. En effet, il est de plus en plus utilisé dans les maisons, alors que les appareils de chauffage au bois perdent en popularité. Pendant que les ventes dans le secteur des solutions à base de cette substance dure et fibreuse des arbres ont chuté de 12,4% en 2015, soit environ 53.000 unités de moins, le granulé gagne du terrain.

Les chiffres d’une enquête de l’association Propellet fédérant les professionnels de la filière, vont d’ailleurs dans ce sens, et confirment l’essor du poêle à granulés. Pour preuve, en 2016, sur 1.150.000 tonnes de granulés produits, 1.100.000 tonnes ont été vendues. Ceci témoigne du choix préférentiel de l’installation du poêle à pellets dans les foyers français.

Un poêle à base d’un combustible compétitif, au rendement satisfaisant

Toujours selon les résultats de Propellet, la forte présence de ce type de poêle chez les particuliers force quelque peu l’admiration. Moins cher, moyen d’économie d’énergie, polyvalent puisqu’il sert tantôt de chauffage principal, tantôt de chauffage d’appoint, il représente plus de 90% du nombre d’appareils. Il ne faut pas non plus occulter les aides financières associées à l’adoption de cette solution de chauffage (plus de détails sur Nidouillet).

D’une part, cet engouement est aussi lié à la stabilité du prix du poêle à granulés en comparaison aux autres moyens de chauffage.  D’autre part, il s’explique également par le fait que cet appareil n’est pas onéreux, tout comme les granulés qui ne sont pas tributaires des fluctuations des marchés mondiaux de ressources fossiles. Ces raisons ne sont cependant pas les seules qui expliquent le fort penchant que les Français ont depuis peu, pour ce poêle.

En effet, son rendement en comparaison aux appareils à bûches est nettement meilleur. De plus, son alimentation présente moins de contraintes que celle de ces derniers, dans la mesure où la nécessité de remplir le réservoir de granulés, est moins saisissante que dans le cas d’une solution à base de bois. Il faut aussi considérer le fait que ces petits grains alimentant le poêle à granulés sont produits localement. L’Hexagone compte de fait 60 producteurs de granulés, et plus de 250 distributeurs.

Les autres avantages de cette solution

L’installation du poêle à pellets est bénéfique non seulement pour réaliser une économie d’énergie importante, mais aussi pour limiter l’empreinte écologique des ménages. De plus, les aides de l’État qui facilitent son acquisition vont parfois jusqu’à 70% du prix d’achat, de quoi conclure qu’il s’agit d’un appareil réellement moins cher.

En outre, il faudrait aussi mentionner que la qualité du granulé est un détail à ne pas négliger. Certains fabricants possèdent d’ailleurs le savoir-faire nécessaire pour cela, et affichent la marque de qualité française « NF Granulés Biocombustibles » ; de quoi assurer au poêle à granulés des performances optimales.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *