Tout savoir sur la toiture végétalisée

Tout savoir sur la toiture végétalisée

Tout savoir sur la toiture végétalisée

L’heure est à l’écologie, les toits se mettent au vert. Nombreux sont les maisons et immeubles dans les grandes qui se parent de cette nouvelle tendance verte au niveau de la toiture. Tout savoir sur la toiture végétalisée amène à approfondir ses caractéristiques, ses exigences, mais également ses vertus envers les habitations et ses occupants.

Comment intégrer un havre verdoyant et fleuri sur son toit ?

Les professionnels du bâtiment ont su donner toutes les conditions nécessaires à un toit pour accueillir tout un jardin. Une toiture végétalisée est parfaitement assimilable à toute une plantation. Seulement, l’imperméabilisation du toit doit être entièrement revue par une entreprise d’étanchéité à Aix-en-Provence. En effet, la couverture ne doit en aucun cas perdre ses capacités habituelles, surtout l’étanchéité. Ainsi, elle devra, en premier lieu, recevoir une membrane imperméable et antiracinaire. Celle-ci sera surmontée d’un deuxième tissu filtrant sur lequel reposeront le substrat et les plants choisis. À noter que l’eau doit circuler normalement comme sur toute toiture et qu’un système d’évacuation normal sera toujours à prévoir.

Toiture en pente ou en terrasse, quel type de végétalisation choisir ?

La végétalisation de toiture laisse indifférent le type de toit choisi, que celui-ci soit en pente ou en terrasse. Seulement, il faut être vigilant au niveau du volume de culture à installer en ces hauteurs par souci de sécurité. Les toits-terrasses, par exemple, peuvent accueillir une importante quantité de substrat, et en conséquence un rendement important de végétaux de par la solidité de leur structure. Sur ces types de couverture est réalisée la végétalisation de toit dite « intensive ».

Par contre, avec une toiture en pente, le volume de substrat légal et règlementaire autorisé à être déployé ne doit pas dépasser 15 cm. De plus, seules les plantes grasses peuvent être cultivées sur des toitures en pente. En plus d’être à l’épreuve des intempéries et des saisons, elles s’enracinent peu profondément et ne risquent pas de fragiliser le toit, tout en minimisant les entretiens. Cette végétalisation est appelée « extensive ».

Une toiture végétalisée, une forte valeur ajoutée pour une habitation

Le geste est avant en première intention écologique, et tout le monde connait l’importance de la toiture végétalisée vis-à-vis de l’environnement. Toutefois, les occupants d’une habitation dotée de ce type de toit se voient aussi gratifier de quelques avantages notables. Une toiture végétalisée par exemple vient améliorer l’isolation phonique et surtout thermique de la maison à plus de 1,5 point. Par ailleurs, les systèmes d’évacuation d’eaux de pluie seront moins mis à mal puisque les plantes retiendront jusqu’à 50% de la quantité d’eau supposée tomber du toit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *